Il aura formé les plus brillants des comédiens français, il était d’une érudition profonde et d’une exigence sans faille, pour lui et les autres. Il a tout joué sur les planches, Audiberti comme Feydeau, Billetdoux comme Molière. Metteur en scène vif, interprète mobile, il avait fait d’Hébertot, de 78 à 85, un théâtre d’alternance qui rivalisait avec la Comédie-Française où il avait été pensionnaire. Il s’est éteint à l’âge de 85 ans. Du Covid-19. Evidemment, nous lui consacrerons un hommage à sa mesure.

Dans « Tu m’as sauvé la vie », il y a quelques années. Photo Pure People DR.
Pas encore de commentaires

Comments are closed