Comme au printemps dernier et cet été, Emmanuel Demarcy-Mota, directeur du Festival d’Automne et du Théâtre de la Ville, réagit intelligemment à l’obligation de ne plus recevoir de public. Début : ce soir même !

La première, c’est dès ce soir ! Mais oui, dès ce soir, sur le site du Théâtre de la Ville ou par Facebook, vous pouvez visionner Le Tambour de soie. Ce soir, tôt, attention : cela commence à 19h00 et cela dure une heure. C’est joué et filmé en direct !

Le spectacle a été vu par certains dans le cadre de la Semaine d’art en Avignon, formidable initiative d’Olivier Py et ses équipes, malheureusement perturbée par le couperet du couvre-feu, puis par ce deuxième confinement.

Lui, Yoshi Oïda, elle Kaori Ito. Photographie de Christophe Raynaud De Lage/DR.

Dès demain, samedi 31 octobre, vous pouvez revoir, Le Tambour de soie, un des nô de Yukio Mishima, qu’avait autrefois traduits Marguerite Yourcenar –et créés en France dans une mise en scène de Maurice Béjart, au Théâtre du Rond-Point.

Jean-Claude Carrière propose une adaptation nouvelle et la danseuse et chorégraphe et l’interprète de Peter Brook, les deux interprètes, en signent la mise en scène, accompagnés musicalement par Makoto Yabuki.

Emmanuel Demarcy-Mota le dit : « Aujourd’hui, nous sommes contraints d’annuler les 95 représentations et toutes les rencontres prévues jusqu’au 1erdécembre, nous nous engageons à garder le lien avec le public, à rester aux côtés des artistes et de nos partenaires, pour traverser ensemble cette nouvelle épreuve, et travailler collectivement à l’émergence de nouvelles formes de solidarité en s’appuyant sur notre capacité à penser ensemble. »

Voici donc le programme mis en place au Théâtre de la Ville:

DES SPECTACLES EN LIVE STREAMING, EN DIRECT DU THÉÂTRE DE LA VILLE-ESPACE CARDIN.

10 spectacles en live streaming seront proposés tout le mois de novembre. Il s’agira de représentations de théâtre, de danse et de musique jouées, filmées et diffusées en direct sur le site du Théâtre de la Ville et en Facebook live, sans public dans la salle.

Des rencontres Art & Science auront également lieu, toujours en streaming, durant cette période.

L’accès sera gratuit et accessible à l’heure de la représentation et seulement pendant la durée de celle-ci.

PREMIERS RENDEZ-VOUS

LE TAMBOUR DE SOIE de Kaori Ito et Yoshi Oïda. Ce soir vendredi 30 octobre à 19h00 et demain samedi 31 octobre, à 15h00.

Un nô moderne et toute la délicatesse des interprètes. Photographie de Christophe Raynaud De Lage.

ROYAN de Marie NDyaye, avec Nicole Garcia, mise en scène par Frédéric Bélier-Garcia. Mardi 10 novembre à 19h00.

JE NE SUIS PAS INQUIET de et par Scali Delpeyrat. Samedi 7 novembre à 21h00.

J’AI TROP D’AMIS de David Lescot. Vendredi 6 novembre à 14h30 et le dimanche 8 novembre à 14h30. Donné également en langue des signes.

DES CONSULTATIONS POÉTIQUES DANS LE MONDE ENTIER

Elles se développent avec plus de 100 participants, acteurs, danseurs, musiciens et scientifiques, dans 20 langues, et elles auront lieu dans plus de 15 pays. Plus de 10000 consultations ont déjà eu lieu.

NOUVEAUTÉ

Création des consultations musicales par téléphone.

Inscriptions sur le site internet du Théâtre de la Ville.

Au Festival d’Automne, cependant

Voici le communiqué officiel

Depuis son inauguration le 5 septembre 2020, la 49ème édition du Festival a d’ores et déjà réuni plus de 25 000 spectateurs autour de 130 représentations soit un taux de remplissage proche de 100%.
Du 30 octobre au 30 novembre 2020, le Festival aurait dû présenter à Paris (13 lieux) et en Ile-de-France (15 lieux) 27 programmes sur près de 200 représentations pour une jauge offerte de plus de 60 000 places.
Afin de tenir tous ses engagements envers les artistes et les publics, le Festival travaille dès aujourd’hui avec ses partenaires au report d’ici juin 2021, du maximum de créations initialement prévues en novembre parmi lesquelles :
Entretiens silencieux de Bartabas
Les Frères Karamazov de Sylvain Creuzevault
Catarina et la beauté de tuer des fascistes de Tiago Rodrigues
L’encyclopédiste et Suite n°4 de l’Encyclopédie de la parole
CASCADE de Meg Stuart

Parallèlement, et pendant toute la période de fermeture des théâtres au public, le Festival s’engage à maintenir – et dans la mesure du possible à développer – les projets d’éducation artistique et culturelle dans les écoles, collèges et lycées qui seront restés ouverts. Des présentations de spectacles, des lectures et des ateliers de pratique ou de sensibilisation seront aussi proposés en milieu hospitalier à destination des soignants et des malades isolés dans le cadre d’une convention signée dès le printemps dernier entre le Festival et l’AP-HP.

Pas encore de commentaires

Comments are closed