Ariel Goldenberg, adieu l’ami

Né en Argentine, c’est en France et en Espagne, depuis le milieu des années 70 qu’il avait fait sa grande carrière de directeur, de découvreur de talents. Il s’est éteint hier, 14…

Avignon, du côté du off

Un spectacle, parmi des centaines, pour saluer la belle ouvrage et les échos d’hier à aujourd’hui. C’est l’une des très belles salles d’Avignon. Elle a d’ailleurs, il y a des années et…

Avignon, enfin Liddell vint

Dans un univers lénifiant, elle introduit les cris d’une femme souffrante et très en colère. Elle exagère, sans doute. Mais au moins elle dérange. Jamais on n’oubliera la longue nuit de La…

Avignon, caprices des météores

Bouquet de créations, orages, affluence dans les salles du « in », le festival prend son rythme de croisière en tressant des thématiques contrastées. On ne peut pas circuler à l’intérieur des remparts de…

L’Oiseau Mouche fait toujours bouger les lignes

Un miraculeux moment d’intelligence et de grâce sous le regard de Bérangère Vantusso qui dirige quatre comédiens de la compagnie, avec Paul Cox pour les décors et Nicolas Doutey pour le texte.…

Avignon : un seul impératif, midi à Ceccano

Olivier Py dirige professionnels, élèves et amateurs dans un questionnement jubilatoire d’Hamlet. Une fête de l’intelligence et des émotions. La lecture de l’ouvrage d’Olivier Py Hamlet à l’impératif est en soi un…

Applaudissements de retrouvailles

La première de « La Cerisaie », hier soir, dans la cour d’Honneur du palais des papes, a été saluée par une ovation soutenue des spectateurs, heureux de retrouver le festival. Rien, hier, ne…

« Tango secret », un charme profond

Coraly Zahonero, de la Comédie-Française, et Vicente Pradal, mettent en scène leurs camarades, musiciens, danseurs, chanteurs. Une récréation à ne pas rater ! On a tout dit sur le tango, sur ses humeurs…

Norah Krief, la poésie même

Entourée de trois excellents musiciens, elle reprend le spectacle très touchant dans lequel elle rend hommage à sa mère, en chantant Oum Kalsoum. Al Atlal signifie Les Ruines. C’est un long poème…

Maîtrise du jeu, faiblesses de direction

Des interprètes maîtres de leur art, mais une mise en scène trop lourde donnent à «En attendant les barbares » une couleur ambivalente. C’est un spectacle sur lequel il est très difficile de…