Fondateur du célèbre cours qui porte son nom, comédien, metteur en scène, pédagogue, il s’est éteint ce matin. Il avait 84 ans.

Une photographie récente (avec l’aimable autorisation des DNA). S’il partageait désormais sa vie entre Bangkok (son épouse est Thaïlandaise) et Paris, il était fidèle à sa chère Alsace, où il était né en 1937.

On ne fera pas d’article puisque « Le Figaro » nous a demandé de rendre hommage, dans les colonnes du journal, à cette personnalité forte qui fut d’abord un comédien très doué, jouant dans tous les domaines, jusqu’à l’opéra et l’opérette, avant d’être conduit par les aventures d’une vie très riche, à fonder son propre cours de théâtre. Les premiers élèves furent Jacques Weber et Francis Huster. C’était avant 1968 !

Demain, dans Le Figaro : sans la liste immense des comédiennes et comédiens, des écrivains, des cinéastes, des musiciens, des danseurs, qui sont passés par le cours. Une institution qui demeure celle vers laquelle se tournent bien des débutants, aujourd’hui encore.

Un album qui réunit de très nombreux et très brillants artistes. Chêne éditeur.

Récemment, des années après Cette obscure clarté (Gallimard), livre dans lequel François Florent évoquait son parcours, il avait publié un album à tous ceux, beaucoup de ceux qui sont les brillants sujets du cours…

Pas encore de commentaires

Comments are closed